Présentation Globale

kabylie

La wilaya de Tizi Ouzou (en berbère : Tizi Wezzu / , en arabe :  ولاية  تيزي وزو ) est une wilaya algérienne située dans la région de la Kabylie en plein cœur du massif du Djurdjura. Elle est divisée administrativement en 67 communes et 21 daïras. La wilaya de Tizi-Ouzou contient le plus grand nombre de communes en Algérie

La wilaya de Tizi Ouzou s’étend sur une superficie de 3 568 km2. La population résidente telle qu’évaluée lors du recensement de 2008 est de 1 127 607 habitants. La densité atteint 381,21 habitants au km2

La wilaya de Tizi Ouzou est située au Nord de l’Algérie, elle est délimitée :

  • au nord, par la mer Méditerranée ;
  • à l’est, par la wilaya de Béjaïa ;
  • à l’ouest, par la wilaya de Boumerdès ;
  • au sud, par la wilaya de Bouira.

djurdjurawide2

La chaine côtière comprend approximativement le territoire situé de la rive droite du Sebaou jusqu’à la mer, soit la totalité des communes relevant des dairates de Tigzirt, Makouda, Ouaguenoun, Azeffoun et Azazga, ainsi que la commune de Sidi Namane rattachée à la Daïra de Draâ Ben Khedda (21 communes au total)

Le massif central est délimité à l’ouest et situé entre l’oued Sebaou et la dépression de Draâ El Mizan, Ouadhias. Il a des limites moins nettes à l’est où il bute contre le Djurdjura. Le massif central comprend presque la totalité des dairates de Drâa-Ben-Khedda, Larbâa-Nath-Irathen, et une partie des dairates de Drâa-El-Mizan, Boghni et Aïn-El-Hammam. Le massif central est ancien (Ère primaire) et se distingue par des formes tantôt larges et arrondies du fait de l’érosion et tantôt étroites et aiguës. Ses altitudes se situent en général entre 800 et 1 000 mètres. De nombreux oueds provenant du Djurdjura (Oued-Aissi, Ksari, Rabta) ont entaillé le massif, et les pentes sont presque toujours élevées (supérieures à 12 %).

djurdjurawide

Le Djurdjura souvent considéré comme synonyme de Kabylie et n’occupant en fait qu’une partie restreinte de la wilaya, dans sa partie méridionale. Une quinzaine de communes se trouvent en partie ou en totalité sur les contreforts de la chaîne, toutes comprises dans les dairates d’Aïn-El-Hammam, Béni-Yenni, Ouacifs, Boghni et Ouadhias. La chaîne se déploie d’ouest en est dans la partie sud de la wilaya en une véritable barrière d’altitude souvent supérieure à 2 001 mètres. Quelques cols (Tizi-N’Kouilal, Tirourda, Chelatta) à l’importance stratégique et historique connue permettent de rejoindre aisément les régions de Bouira et de Béjaïa.

Les commentaires sont clos.